contact@aidiagnostics.fr 07 69 27 50 17

Diagnostic_amiante-ai_diagnostics_diagnostic_a_marseille

DIAGNOSTIC AMIANTE

L’amiante est un problème sanitaire de 1er ordre. Longtemps utilisé dans le bâtiment pour ses excellentes propriétés d‘isolation, il est interdit en France depuis 1997 et en Europe depuis 2005. L’amiante est responsable de cancers et de maladies respiratoires graves avec un temps de latence long : une seule fibre inhalée peut s’immiscer dans les poumons et provoquer une maladie mortelle 10 à 40 ans plus tard. C’est pour cela que l’état impose de faire un diagnostic amiante.

Vous devez faire réaliser un Diagnostic Amiante avant Vente sur les parties privatives de votre bien immobilier si vous souhaitez le vendre et si son permis de construire date d’avant le 1er juillet 1997. L’amiante est susceptible de se trouver partout : toitures, conduits de ventilation, peintures (intérieures et extérieures), bardages, joints, appuis de fenêtres, canalisations, joints d’étanchéité, colles de faïence et de revêtements de sols, plâtres…
Il est fortement déconseillé aux particuliers d’intervenir sur ces matériaux. Ces derniers, lorsqu’ils sont manipulés ou usés, peuvent libérer des minuscules fibres d’amiante. Une seule fibre, avec un diamètre jusqu’à 2 millions de fois plus petit que celui d’un cheveu, peut
provoquer une maladie respiratoire grave si elle est inhalée. Privilégiez toujours le recours à un professionnel formé à la prévention du risque amiante. Le diagnostiqueur va inspecter les matériaux et produits susceptibles de contenir de l’amiante du bien immobilier et de ses dépendances éventuelles. Il conclura à la présence ou non d’amiante. En cas de doute, il procédera à un sondage et transmettra l’échantillon prélevé à un laboratoire agréé. Il va ensuite évaluer l’état de conservation des matériaux amiantés en les notant de 1 (bon état – un
contrôle triennal est alors demandé) à 3 (état dégradé le propriétaire est tenu d’effectuer les travaux de retrait ou de confinement sous 36 mois). Selon l’INRS, l’amiante c’est environ 3 000 décès par an en France et encore 50 000 à 100 000 décès d’ici 2025. La 1ère solution pour
la prévention de ce risque, c’est un bon repérage.